Les coûts de la logistique – Ce que les dirigeants d’entreprise doivent savoir

En fonction des activités de votre entreprise, si vous expédiez des biens physiques, il est normal que vous cherchiez des moyens d’économiser sur les opérations de transport.

Au fur et à mesure que les coûts d’expédition augmenteront, il deviendra encore plus important d’évaluer les coûts de transport que votre entreprise doit supporter (les plus importants sont les coûts cachés).

Chaque dirigeant devrait chercher des moyens de planifier les imprévus, gérer les coûts accessoires et maintenir le budget de la chaîne d’approvisionnement/expédition.

Les frais accessoires ?

Ils constituent la majorité des frais de transport imprévus, incluant notamment : les frais supplémentaires pour les services de manutention, les emballages, les charges supplémentaires, les modifications d’itinéraires, etc.

Les transporteurs de fret peuvent également facturer des frais supplémentaires pour le stockage temporaire, le retour de livraison, les augmentations de carburants et d’autres dépenses ou services complémentaires.

Ce qui pénalise le plus les entreprises dans ce genre de transaction, c’est que la facturation des frais accessoires se fait généralement après l’expédition. Contrairement aux suppléments anticipés, les frais accessoires ne figurent pas nécessairement sur les factures régulières. De plus, ils peuvent être difficiles à intégrer dans les budgets logistiques et approvisionnements.

Combien coûtent les frais accessoires et pourquoi les transporteurs les facturent-ils ?

Actuellement, les frais accessoires représentent environ la moitié des revenus annuels totaux des transporteurs, voire plus. Ils n’ont pratiquement aucune obligation, ou toute autre raison, de réduire ces frais ou de fournir une facturation détaillée.

Les transporteurs sont seulement tenus de publier les frais accessoires dans leurs tarifs ; ils n’ont pas à fournir des renseignements approfondis.

Une censure d’informations tout à fait en règle

Le dilemme avec les données limitées, c’est que les entreprises ne savent pas à quoi s’attendre en engageant un transporteur. Si les frais accessoires les plus facturés sont : l’ajustement résidentiel, l’ajustement de poids et les accessoires de manutention supplémentaires, il existe toutefois un grand nombre de critères qui peuvent y être inclus.

Ces frais sont généralement inclus dans les factures de fret supplémentaire du transporteur. Souvent, ce dernier laissera complètement vide les champs de données accessoires. Sans informations à l’appui, l’expéditeur est incapable de faire des recherches éclairées sur la raison pour laquelle des frais accessoires lui sont facturés.

De plus, les entreprises expéditrices ne peuvent s’attendre à obtenir un allègement des frais accessoires, sans négocier un nouveau contrat avec les transporteurs, ou prendre des mesures stratégiques en interne.

3 réflexions sur “Les coûts de la logistique – Ce que les dirigeants d’entreprise doivent savoir

  1. Attention à trop vouloir minimiser les coûts jusqu’à en devenir un Picsou des transports. Si un investissement est nécessaire pour améliorer et augmenter ses performances, les résultats ne peuvent être que bons. On a toujours tendance à croire que le bénéfice est forcément pécuniaire, ce qui est complètement faux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *