Les modalités du transport funéraire

La perte d’un proche est un événement douloureux. On ne sait jamais à quel moment la mort surgit. Quand elle frappe à coup d’éclair, on ne peut que faire face. Au-delà de cette douleur, de cette souffrance qui accable tous les membres de la famille, les préparatifs des funérailles représentent aussi des démarches lourdes et compliquées. Les personnes souscrites à un contrat d’obsèques bénéficient d’un privilège grâce aux prestations des entreprises de pompes funèbres concernées. Ces derniers s’occupent de toutes les opérations le jour venu : demandes d’autorisation pour le transport et l’inhumation, soins de conservation du corps, mise à disposition d’un salon funéraire et organisation complète des obsèques. Parmi ces démarches se distingue le transport du corps. Quelles sont les autorisations nécessaires ? Que dit la loi sur le transport du corps ? Quelle entreprise solliciter pour effectuer le transfert ? La suite de cet article vous en dit plus sur ce sujet.

Ce qu’il faut savoir sur le transport du corps

Une personne peut décéder dans un autre lieu que dans l’enceinte de sa maison. Dans la plupart des cas, la mort a lieu dans les hôpitaux ou dans les maisons de retraite. Les membres de la famille du défunt sont alors dans l’obligation de transporter le corps vers un salon funéraire ou vers une résidence familiale. La loi autorise le transport du corps avant sa mise en bière selon le décret n°2002-1065 du 5 août 2002. Néanmoins, ce transfert doit être effectué dans les 24 h après le décès ou dans les 48h si le corps a reçu les soins de conservation d’un thanatopracteur. Pour un long transfert qui excède les 600 km, ces soins de conservation sont obligatoires. Après la mise en cercueil, le transport du défunt est réalisé exclusivement par des véhicules homologués et agrées des entreprises de pompes funèbres. Ces véhicules sont appelés « Les corbillards ». Le transport après la mise en bière et souvent réalisé pendant le jour des funérailles. Ce service consiste à emmener le défunt du lieu de recueillement de la famille jusqu’au cimetière. Le prix de la prestation dépend de l’entreprise de pompes funèbres. Le coût varie en fonction du nombre de kilomètres. Des éventuels frais de péage sont toutefois à prévoir.

Pour transporter le corps de votre proche défunt, vous pouvez compter sur Les Pompes Funèbres des Compagnons, une entreprise située à Dieulefit. Elle est en mesure d’intervenir aux alentours de Montélimar, de Nyons, de Crest et dans tout le département de la Drôme. Outre le transport funéraire, Les Pompes Funèbres des Compagnons proposent aussi des prestations complètes pour l’organisation des obsèques. Vous pouvez compter sur lui pour la location de chambre funéraire, la fourniture d’articles (cercueil, fleurs, croix, etc.), l’organisation des funérailles et les travaux de marbrerie. Une équipe habile et discrète est à votre service pour réaliser vos volontés et celles du défunt. Pour plus d’informations, vous pouvez vous renseigner sur le site internet de l’établissement.

Le transfert international

Pour un honneur à titre posthume ou pour respecter certaines traditions familiales, beaucoup de familles choisissent d’inhumer leur proche défunt dans son pays d’origine. On parle alors d’un transfert à l’international, souvent effectué par avion. Cette démarche implique obligatoirement les soins de conservation (injection de formol) et la mise en bière du corps dans un cercueil en zinc. Pour éviter toutes complications, il serait préférable de confier cette prestation à une entreprise de pompes funèbres. Certaines sociétés disposent d’agrément de douanes et peuvent travailler directement avec des compagnies aériennes, et ce, sans intermédiaire. Avant de choisir une entreprise de pompes funèbres, il faut donc se renseigner sur ses prestations. Est-elle capable de s’occuper de toutes les démarches administratives liées au rapatriement du corps ? La réponse à cette question sera un critère de choix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *