Pourquoi a-t-on besoin d’un permis de conduire ?

L’invention de la roue est un événement qui a marqué l’histoire de l’humanité, mais elle est aussi responsable d’un grand nombre de décès. Les vastes réseaux routiers abritent des milliers de vies humaines et les véhicules se déplacent à une vitesse très rapide. Il est tout à fait normal que les réglementations régissant ce réseau de communication soient strictes. Les conducteurs doivent donc être qualifiés avant de se mettre à leurs volants. La qualification stipule que toutes personnes désirant conduire en voirie publique doivent posséder un permis de conduire.

Tout ce qu’il faut savoir

La maîtrise des mouvements d’un véhicule motorisé ne s’acquiert pas du jour au lendemain. Les bons réflexes s’ajoutent à notre habitude au fur et à mesure que l’on répète un acte. Il en est de même pour la conduite d’un véhicule. Les conducteurs doivent tout d’abord passer par une formation théorique et pratique dans les auto-écoles. Pour obtenir son permis de conduire, il faut réussir aux examens en fin de formation. Le permis est ensuite délivré au conducteur pour confirmer qu’il a passé avec succès toutes les épreuves de l’apprentissage de la conduite automobile (les codes de la route y compris). Le conducteur ayant obtenu son permis est donc censé connaître tous les codes qui régissent la circulation. Il doit aussi adopter tous les réflexes d’un conducteur citoyen et responsable. Pour résumer, le permis de conduire est bien plus qu’un droit administratif. Ce document authentifie votre aptitude à conduire. Le PM doit mentionner l’identité du conducteur, la date d’attribution du document et le nombre de points gagnés (infractions).

L’obligation du conducteur

Il est du devoir du conducteur d’emmener son permis de conduire à chaque sortie dans la circulation. Les raisons sont simples : la compagnie d’assurances à laquelle le véhicule est affilié décline toutes responsabilités en cas d’accident sans permis. L’absence du permis de conduire annule également la qualification du conducteur. En cas de contrôle par les policiers, son droit ne peut être reconnu et il risque de lourdes sanctions pénales (amende de 100 € ou de mise à la fourrière du véhicule).

Il serait plus pratique de ranger tous les papiers administratifs concernant le véhicule dans la boîte à gants et de ne jamais changer leur place. Outre le permis de conduire, les autres documents comme l’attestation de contrôle technique et les contrats d’assurance doivent aussi faire l’objet d’une attention particulière (mise à jour, scellage, rangement en lieu sûr, etc.).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *