Les moyens de transport que les personnes à mobilité réduite peuvent prendre

Le déplacement est un des points qui pose beaucoup de problèmes aux personnes handicapées. Or, il est important qu’elles effectuent des tâches et des sorties comme tout le monde afin de ne pas se sentir différentes ou rejetées par la société. Actuellement, il existe de nombreux moyens de transport spécialement ré-aménagés pour faciliter leurs déplacements quelle que soit la distance. Nous vous les présentons tous, dans cet article.

Le train

Le train est le moyen de transport qui vous permettra de parcourir rapidement une longue distance. En outre, la SNCF a décidé d’améliorer la qualité de ses offres pour pouvoir mettre à l’aise l’ensemble de sa clientèle, et particulièrement, les personnes à mobilité réduite. Cela commence par la mise en place de plusieurs rampes en pente dans toute la gare et dans les trains. Ensuite, la plupart des portes ont été élargies et disposent d’un système d’ouverture automatisé. Vous pouvez aussi remarquer que les gares disposent d’une borne d’appel à disposition du grand public. Les toilettes quant à elles ont été spécialement ré-aménagées. Mais le plus grand changement que vous aurez en voyageant en train, c’est que vous pourrez bénéficier d’un accompagnateur avant et au cours du voyage.


L’avion

Il est aussi possible pour les personnes à mobilité réduite de prendre l’avion. Toutefois, pour être à l’abri de litige antérieur, vous devez préciser votre type d’handicap dès la réservation de votre billet. Ainsi, vous pourrez bénéficier d’une meilleure assistance et d’une meilleure prise en charge pendant le vol. Par ailleurs, les compagnies aériennes disposent d’un formulaire spécial que vous pouvez remplir pour que l’ensemble de l’équipage sache comment réagir face à votre état.

 

Le car

Le car est le moyen de transport le plus utilisé par la plupart des personnes car il permet d’effectuer un long trajet sans surcoût. En outre, au cours d’un voyage en bus, vous pourrez profiter du paysage tout en faisant des tas de rencontres. Certains bus ont spécialement été réaménagés pour pouvoir accueillir les handicapés avec leur fauteuil roulant : l’espace y a été élargi et des rampes en pente y ont aussi été installées. Mais le plus judicieux est d’opter pour l’utilisation d’une voiture privée. Pour cela, vous pouvez confier votre véhicule à un garage ou un concessionnaire automobile et lui faire part précisément de vos attentes et de votre état.

 

Le taxi

Les taxis font partie des moyens de transport très sollicités par les personnes à mobilité réduite. En effet, la plupart de ces véhicules ont été spécialement ré-aménagés pour fournir le maximum de confort aux personnes handicapés. Vous pouvez trouver sur internet la liste de nombreux transporteur privé. Le Taxis Lavautin Jean Michel Fauvet qui se trouve dans l’Aube est l’un d’entre eux. Il peut vous emmener vers votre destination et cela à des tarifs très attractifs.

 

Les cartes prioritaires utilisées par les personnes à mobilité réduite

Les cartes prioritaires servent surtout à faciliter le déplacement des personnes à mobilité réduite dans les transports et lieux publics. Par exemple, une personne handicapée titulaire d’une carte d’invalidité a le droit de circuler gratuitement dans les transports publics de deuxième catégorie ; et celle qui dispose d’une carte de priorité doit impérativement disposer d’une place assise, car elle est dans l’incapacité de se lever. Enfin, une personne titulaire d’ une carte de stationnement pour handicapé dispose d’une place spéciale où garer son véhicule.

 

L’exonération de la taxe concernant les véhicules auto-moteurs pour les personnes handicapés

Une loi permet aux personnes titulaires d’une carte d’invalidité B et C de demander une exonération de payement sur la taxe d’immatriculation. Cette décision a été prise, car elle permet de faciliter l’insertion des personnes à mobilité réduite à l’utilisation de véhicules privés. En outre, il est aussi possible d’étendre cette décharge jusqu’aux personnes valides prenant en charge une personne à mobilité réduite.