Taxi conventionné, VSL et ambulance : les différences et leurs spécificités

Le taxi conventionné et le VSL (Véhicule Sanitaire Léger) sont classés parmi les véhicules sanitaires. Les 2 transportent les malades en position assise (dans le cadre du Transport Assis Professionnalisé), contrairement à l’ambulance (en position allongée ou semis-assise). Voilà la différence évidente entre ces véhicules destinés au transport sanitaire. Plus de précisions dans le contenu de cet article.

L’ambulance

L’ambulance est un véhicule de transport sanitaire intervenant en cas d’urgence. D’ailleurs, elle peut être de type classique ou ASSU (Ambulance de Secours et de Soins d’urgences). Dans tous les cas, elle ne doit transporter qu’un seul malade, outre l’équipage. Le cas d’une mère et de son nouveau-né (ou de ses nouveaux-nés) est exceptionnel.

Ce véhicule dispose du matériel de surveillance dédié aux premiers soins du malade (dans la majorité des cas, d’un blessé). Puisqu’elle est destinée aux interventions rapides, une ambulance doit inclure 2 membres d’équipage qualifiés. Un des 2 doit être titulaire d’un Diplôme d’État d’Ambulancier ou d’un Certificat de Capacité d’Ambulancier.

Le VSL

Un véhicule sanitaire léger se distingue des autres voitures par son aspect extérieur : carrosserie rigide, couleur blanche, doté de 4 portes latérales, sans oublier la croix bleue à 6 branches (signe distinctif des véhicules sanitaires). Sa capacité va d’une à 3 personnes, toujours en position assise. Les prestations en transport VSL incluent les services d’aide à la personne : accompagnement du patient jusqu’au véhicule (lors du départ) et jusqu’au bâtiment de destination (à l’arrivée). Toutefois, les passagers ne bénéficient pas d’une aide médicale permanente pendant le voyage. Les prestataires en VSL proposent, en revanche, une assistance aux démarches administratives.

Ce type de véhicule convient aux personnes âgées et aux patients qui peuvent supporter un long trajet en position assise.

Étant un véhicule d’usage médical, le VSL doit disposer des équipements de premier secours. L’intérieur répond aux règles d’hygiène et d’assainissement : facilement lavable, résistance à la désinfection régulière, etc.

Le VSL sert également au transport des solutions sanguines fragiles destinées à un patient (les produits sanguins seulement ou avec le receveur).

Le taxi conventionné

Le taxi conventionné est bien moins équipé que le VSL ou l’ambulance. Il peut transporter plus d’un passager, mais sa capacité dépend du type de véhicule. Il se différencie de ceux utilisés pour les courses quotidiennes, par la certification et l’agrément du CPAM (Caisse Primaire d’Assurance Maladie).

Selon le Code de la Sécurité Sociale, le Transport Assis Professionnalisé via un taxi conventionné est prescrit notamment pour une hospitalisation (entrée ou sortie), des contrôles réguliers, des convocations médicales et d’autres cas plus spécifiques (par exemple, transport des personnes à mobilité réduite pour une rééducation).

Les entreprises de taxi doivent adhérer à la convention pour proposer un service de Transport Assis Professionnalisé. En justifiant des droits ouverts à l’Assurance Maladie, les assurés bénéficient alors d’une prise en charge des frais de transport (de 65 % à 100 %). Le chauffeur doit obligatoirement demander des papiers justificatifs, notamment la prescription médicale signée par le médecin (autorisant clairement le transport assis en taxi conventionné), la carte vitale à jour et l’attestation de sécurité sociale de moins d’un an. Si le patient ne dispose pas de ces documents, il paye directement les frais des courses. Il devra ensuite présenter des pièces justificatives fournies par le chauffeur pour le remboursement auprès de la CPAM.

Évolution des services de taxi

Les services de taxi ont bien évolué et sont plus diversifiés pour répondre aux besoins spécifiques des clients. Les sociétés travaillant dans le domaine proposent, outre les courses quotidiennes, le transport vers des destinations spécifiques (aéroport, gare, etc.), le transport de colis, le Transport Assis Professionnalisé via un taxi conventionné et le taxi pour VIP. Certaines compagnies allient même les services de taxi et d’ambulance pour mieux satisfaire une clientèle diversifiée.

C’est tout à fait le cas de l’entreprise LA BOURBONNAISE qui propose divers services de transport : taxi pour les courses quotidiennes ou pour des visites touristiques, taxi VIP, ambulance et VSL. Disposant de plusieurs véhicules adaptés, la société dessert plusieurs communes, dont Néris-les-Bains, Montluçon, Vichy, Moulins, Désertines, Clermont-Ferrand, Commentry, etc.

En fin de compte, le choix du mode de transport revient au médecin en charge d’un patient. Après un diagnostic de l’état du malade, il prescrit le type de véhicule sanitaire adapté.