Déménagement international : quelles démarches ?

Vous allez déménager à l’étranger ? Rien que de penser aux formalités vous donne la migraine, mais il faut bien vous y mettre et le plutôt sera le mieux. Découvrez dans cet article les démarches relatives au déménagement à l’international.

Un déménagement à l’international s’organise plusieurs mois à l’avance

Quelles que soient les raisons d’un déménagement, il faut le préparer au moins en 4 mois. En effet, les formalités liées à votre départ de votre appartement ou maison peuvent prendre du temps. Comme vous allez changer d’adresse, vous devez entamer les démarches nécessaires. Résiliez votre bail de location si vous êtes locataire. Donnez votre préavis de départ et veillez à respecter le délai annoncé (1 ou 3 mois). Pensez à une lettre recommandée avec avis de réception à votre bailleur pour acter votre départ. Si vous être propriétaire, vous avez 2 options : vente ou location. Les différents abonnements doivent aussi être résiliés : électricité, gaz, eau, Internet et autres contrats. Vous devez aussi informer les différentes entités privées et publiques de votre changement d’adresse, à savoir :

  • la banque,
  • l’assurance,
  • l’impôt,
  • la poste.
  • Heureusement, la majorité des démarches afférentes à la déclaration de changement de coordonnées peuvent être réalisées en ligne.

Des documents indispensables pour un déménagement international

D’abord, assurez-vous de disposer d’un passeport et d’un visa en règle. Vous devez obtenir un visa d’installation et probablement un permis de séjour en cas de déménagement hors du continent européen. Il vous faut aussi un visa pour un court séjour si vous allez vous rendre dans le pays avant d’y emménager.

Ensuite, au niveau de la douane, vous devez fournir quelques documents, dont une attestation de changement de résidence et un inventaire des biens à importer.

Enfin, vous aurez besoin de faire traduire votre permis de conduire aux normes internationales. Faites une pré-demande de permis de conduire international sur le site de l’ANTS (Agence Nationale des Titres Sécurisés).

Au cas vous déménageriez dans le territoire de l’Espace Économique Européen, vous n’avez pas besoin de passer par toutes ces étapes.

Préparer le déménagement proprement dit

Si vous déménagez dans un pays frontalier, vous pouvez tout organiser vous-même. Vous avez la possibilité de louer un véhicule pour le transport de vos biens. Même votre propre voiture suffira si vous allez emporter peu d’objets. D’ailleurs, faire le tri de vos affaires et vendre celles dont vous n’avez plus besoin vous sera sûrement rentable. Des plateformes en ligne proposent la mise en place de vide-grenier au sein d’une habitation avant un déménagement. Il existe également des solutions de stockage intéressantes comme le box, le garde-meuble ou encore le self-stockage. Il s’agit évidemment de stocker temporairement les biens en cas de déménagement provisoire à l’étranger comme un départ en VIE (Volontariat International en Entreprise) ou en PVT (Permis Vacances travail).

Faire appel à une entreprise de déménagement est également une bonne alternative. Parmi les différentes formules proposées, vous pouvez choisir celle qui vous convient en terme de logistique et de budget. La formule confort est sans doute la plus pratique, avec une prestation complète incluant l’assistance administrative. Demandez et comparez les devis des prestataires dans le domaine. Vous ne savez pas quel professionnel choisir ? Adressez-vous à l’entreprise Les Déménagements Cullell près de Montpellier. Cette société est spécialisée dans le déménagement depuis plus de 20 ans. Elle propose des tarifs compétitifs aussi bien pour un déménagement international que national. En choisissant ses services, vous pouvez être sûr de déménager en toute sérénité.

Emménager et bien s’installer

Après le déménagement, vous allez commencer une nouvelle vie chez vous à l’étranger. Comme vous avez tout clôturé dans votre pays de départ, il est temps de souscrire de nouveaux contrats dans le pays d’arrivée. Une assurance spécifique pour l’assistance et le rapatriement est recommandée, en plus des assurances habituelles (santé, habitation…). N’oubliez pas l’inscription consulaire. Cette inscription au registre des Français établis hors de France permet de faciliter les différentes démarches administratives.